Traversée Couffin-Chevaline – 16 février 2019

Samedi 16/02/2019 (Sortie n°6 du cursus) : Traversée Coufin – Chevaline (Aux grottes de Choranche).

Participants : Corenthin, François, Julien, Manu, Patrick, Pierre et Yves.

Encadrant : Thomas

TPST : environ 8 heures

Arrivée sur place à 9h, préparation du matériel et équipement avec les combis néoprènes.

Entrée dans la grotte de Choranche vers 9h30 par la zone touristique avec son joli lac et ces célèbres fistuleuses.

A la fin de la partie touristique nous continuons en remontant la rivière de Couffin.

On arrive rapidement sur une voûte mouillante avec un premier siphon où l’on passe presque entièrement sous l’eau

(Il restait tout juste une trentaine de centimètres pour éviter le passage en apnée).

La suite alterne entre contournements plus ou moins étroits et remontées dans la rivière avec quelques petites remontées en technique poignée coiffée.

Nous arrivons à une première remontée de cascade, où on se mouille déjà pas mal.

Mais c’est sans commune mesure avec la remontée de la Grande Cascade où là on en prend vraiment plein la gueule (mais toujours avec le sourire !).

Peu après nous arrivons à la bifurcation vers la rivière Chevaline. Après une petite remontée on se pose pour la pause casse-croute bien mérité.

Après les traditionnelles discussions hautement philosophiques, nous enfilons le haut de nos combis néoprènes et partons en direction de la rivière
Chevaline.

Nous passons quelques étroitures entre des couloirs gavés de concessions somptueuses aux formes variées (amas de boules blanches, colonies d’algues, forets
de stalactites).

Après une bonne suée à ramper et se contorsionner avec notre combis néoprènes intégrales,

nous arrivons enfin dans la rivière Chevaline où l’on va pouvoir faire trempette pour refroidir la machine.

Nous descendons cette superbe rivière en glissant de vasque en vasque, sautant dans les plus profondes,

nageant dans les plus longues et en descendant sur corde les portions les plus hautes. C’est vraiment la plus belle partie de la sortie.

Pour la dernière partie nous passons un dernier siphon (encore une trentaine de centimètres pour pouvoir respirer)

puis c’est session ramping dans la boue et passage dans une chatière pour arriver au lac de la grande salle de la Cathédrale, fin de la partie touristique.

Un petit nettoyage des combis dans la cascade, un petit bain dans le lac, puis visite des bestioles des grottes de Choranche (Les Protées) avant la sortie et
son odeur bien particulière.

On se change devant le couché de soleil, on range le matos et on se dit à bientôt pour la prochaine.

Merci à tous pour cette superbe sortie qui restera sans nul doute dans les annales !

Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *