Gour Fumant – 27 octobre 2019

Chères Campussiennes, chers Campussiens,
Salut.

La saison 2019-2020 de Spéléo campus s’est ouverte avec une sortie au Gour Fumant (Vercors, plateau d’Herbouilly) dimanche 27/10/2019.

Participants (8 + 3 anciens = 11): Ariane, Coline, Guillaume, Jean-Baptiste, Patrick, Pierre, Quentin, Yves et, en encadrement, Charlie, Cyrille, Tom.

TPST (temps passé sous terre): 5h 40min.

Deux points de rendez-vous matinaux, puis le groupe de la promo 2019-2020 — redoublants compris — se retrouve vers 8h45 sur le parking non loin de l’entrée de la cavité. Le parking est déjà occupé par des véhicules de chasseurs et nous sommes affranchis à propos de la technique de la chasse au chien équipé d’un GPS. L’étape d’après, c’est chasse au drone piloté sans quitter son salon…

Le groupe fait connaissance, s’équipe et subit la première conférence technique: le descendeur et son mousqueton à frein (vertaco), la corde passée en S, la demi-clé et une clé complète, les règles de progression sur main courante, franchissement d’une déviation, et franchissement d’un fractionnement (interro sur feuille la fois prochaine).

À 10h, le groupe s’engage dans la cavité par le Faux gour: le CDS 26 y a laissé ses cordes, tout est équipé en double, sauf la boîte aux lettres (on se demande bien pourquoi…).

Le repas est pris dans le Dragon chinois (à -66m). Le point le plus bas a été atteint avant de s’engager dans la galerie menant au Dragon, à -120m.

La conférence sur la remontée sur corde a lieu au pied du P16. À ce stade, Tom, fiévreux, entame sa remontée: nous le retrouverons à sa voiture pas tout à fait dans son assiette, désespérant de retrouver sa clé de contact dissimulée à la mode des Sioux… Tout le monde remonte, tandis que le duo de redoublants s’exerce au déséquipement.

Quand nous sortons de la cavité et rejoignons le parking, il fait encore jour, la température est douce et, Tom excepté pour cause de virus, chacun semble enchanté par sa sortie.

Parmi les discussions post-sortie, Coline met les pieds dans le plat en soulevant la question de la mixité parmi les spéléologues: il semblerait que les évidences changent de camps. L’auteur de ces lignes s’en réjouit!

Pierre